Rosace
Recherche
Menu

Comment est pris en compte l’urbanisme ?

#deploiement #RosaceTV
Retour à la liste

Pour déployer son réseau, Rosace va implanter 47 nouveaux Nœuds de Raccordement Optique en Alsace. Chacun fait une vingtaine de mètres carrés et comprend différents équipements actifs pour regrouper de l’ordre de 7 500 lignes d’abonnés.

Alain Sommerlatt, directeur général de Rosace, explique : « Les NRO déjà implantés dans les villes et villages d’Alsace ne sont pas toujours d’un grand esthétisme et ne tiennent pas toujours compte de l’environnement architectural et urbanistique. Nous voulons résolument changer les choses. Nos NRO occuperont soit des bâtiments existants qui sont réhabilités, soit des bâtiments neufs qui seront habillés pour s’inscrire dans le paysage. »

Plusieurs bureaux d’ingénierie alsaciens sont mobilisés pour cela. La société J.E. Concept d’Ingenheim dans le Bas-Rhin s’occupe de tous les NRO du Bas-Rhin, soit une vingtaine. Julien Edel, le gérant, explique : « On gère l’ensemble. Depuis la déclaration de travaux à la mairie jusqu’à la livraison avant l’équipement en infrastructures télécoms. Cela passe par des contacts avec les municipalités, avec les architectes des bâtiments de France, les fournisseurs. On réalise des simulations informatiques à présenter à tous les partenaires en vue de leur accord ».

Paul Bass, gérant de la société SETUI à Colmar, intervient pour sa part dans le Haut-Rhin. Il travaille à la création d’un NRO à Dannemarie. Là, ce sont des anciens WC publics inoccupés qui sont réaffectés. Il raconte : « Il y a tout à faire : désamianter les lieux, organiser une réfection complète, installer une climatisation, assurer l’alimentation électrique, poser un système d’alarme, etc., en maintenant l’édifice dans son esprit d’origine afin qu’il soit le plus transparent possible. Pour moi, une installation est réussie, lorsque la population ne se rend compte de rien, qu’elle ne réalise pas que l’environnement a été modifié. » Le tout a un prix. À Dannemarie, l’aménagement du NRO coûte de l’ordre de 100 000 euros.

La société Berest Rhin-Rhône à Colmar est un autre acteur pour l’implantation de NRO. Ce cabinet d’ingénierie créé en 1959 et qui compte 35 salariés pour un chiffre d’affaires annuel de 2,5 millions est engagé aux côtés de Rosace depuis l’appel d’offres du projet de déploiement de la fibre optique en Alsace. Anne-Claire Muller, paysagiste dans l’entreprise, réalise pour chaque projet des simulations photographiques sous tous les angles pour les présenter à Rosace, aux élus locaux et aux architectes des bâtiments de France. « Le choix d’une bonne couleur, un habillage en bois, des haies végétales sont des solutions à haute valeur ajoutée. Évidemment cela représente un surcoût, mais ne sommes-nous pas tous des acteurs de notre environnement. »

Les trois entreprises sont unanimes. Les contacts locaux se déroulent dans une bonne ambiance et dans un parfait état d’esprit. Julien Edel ajoute : « Tous nos interlocuteurs ont conscience que ces nouveaux équipements sont posés pour le bien de tous et de chacun. »

À découvrir en vidéo :

Publié le 28/04/2017

Votre avenir numérique

Accédez aux informations relatives à votre commune !

Restez informé !

Rosace vous donne accès à deux supports d'information. Inscrivez-vous gratuitement.


Vous recevrez régulièrement dans votre messagerie électronique des actualités pratiques et utiles pour vous.



Type de public

Type d'information (n'hésitez pas à choisir les deux)

Consulter les mentions légales spécifiques au traitement de vos données transmises via ce formulaire