Le site internet Losange Fibre est optimisé pour les navigateurs de nouvelle génération.
Nous vous invitions à utiliser Google Chrome, Firefox, Safari ou Microsoft Edge dans leur dernière version.
Le numérique pour la culture
Éligibilité
Bot

Le numérique pour la culture

Le cabinet Deloitte Digital a analysé 10 000 initiatives numériques portées par les collectivités afin de créer un Baromètre du développement local des services public. Objectif : guider les équipes municipales dans leurs priorités d’action et d’investissements nécessaires à la réussite de leur transformation numérique.

Les services numériques développés par les communes dans le domaine culturel sont…

  • Le partage de contenus culturels et artistiques sur les réseaux numériques.
  • La mise en valeur du patrimoine, de l’histoire et de la géographie du territoire.
  • La présentation de la politique culturelle de la collectivité.
  • L’agenda culturel de la collectivité (théâtres, festivals, concerts, brocantes…).
  • Des aides financières ou logistiques à la création numérique (lieux, concours, événements…).

À titre d’exemple, les services numériques suivants illustrent les principales initiatives déployées par des communes autour de la culture : intégration d’un blog culturel au site de la commune, développement d’une application mobile pour mettre en valeur le patrimoine historique de la commune, mise en place de « bibliothèques numériques » : accès au catalogue en ligne, possibilité de consulter certains ouvrages en ligne. Accès au réseau Wifi gratuitement au sein de la bibliothèque, expositions culturelles en ligne, publication des archives municipales sur Internet.

Le caractère urbain d’une commune influe favorablement sur le nombre de services numériques développés ; les priorités d’investissement restent identiques à celles des communes rurales. De même, les communes dont le revenu moyen par habitant est élevé proposent davantage de services culturels numériques que les communes dont le revenu moyen par habitant est faible, mais les actions mises en place sont semblables.

Les communes à dominante jeune proposent davantage d’aides financières et logistiques à la création numérique que les autres communes. Par ailleurs, les communes dotées d’une majorité de retraités proposent peu de contenus culturels et artistiques sur les réseaux numériques contrairement aux communes à forte proportion de jeunes et d’actifs.

L’arrivée de la fibre optique de Rosace est d’autant plus l’occasion pour toutes les municipalités de réfléchir à leur avenir numérique.

Publié le 26 avril 2017
Articles relatifs