Le site internet Losange Fibre est optimisé pour les navigateurs de nouvelle génération.
Nous vous invitions à utiliser Google Chrome, Firefox, Safari ou Microsoft Edge dans leur dernière version.
Un succès à transformer
Éligibilité
Bot

Un succès à transformer

L’ouverture commerciale du réseau 100% fibre optique de Rosace le 1er juillet suscite l’enthousiasme.  En parallèle des procédures sont ajustées.

En deux mois, un taux de pénétration de 26% a été réalisé. Jamais en France un réseau télécom d’initiative public  n’avait atteint un tel chiffre au moment de son lancement.

5800 prises ont été ouvertes à la commercialisation à Limersheim,  Sermersheim, Huttenheim, Matzenheim, Meistratzheim, Bernardswiller, Eguisheim, Husseren-les-Châteaux, Voegtlinshoffen, Munwiller, Rustenhart et Gundolsheim.

La vague d’abonnements à la fibre optique de Rosace est d’autant plus remarquable qu’elle est intervenue au milieu des vacances estivales, période habituellement plus calme pour les opérateurs télécoms. Les équipes techniques, commerciales et le personnel chargé des raccordements chez les particuliers sont restées sur le pont pour répondre aux attentes.

Des difficultés surmontées

Dans le cadre de la démarche de transparence revendiquée par Rosace en rupture avec le secteur des télécoms qui manifeste régulièrement de l’opacité ou du flou avec ses clients, voici aussi le point sur les difficultés qui ont pu être rencontrées.

À Éguisheim, certains foyers n’ont pas été éligibles à la fibre optique immédiatement, en raison de retards dans l’obtention d’autorisations pour tirer des câbles sur des façades dans le secteur historique.

À Meistratzheim, ce sont des travaux d’enfouissement des réseaux qui ont empêché certains foyers de pouvoir immédiatement s’abonner à la fibre.

Il a aussi fallu résoudre un problème d’identification d’immeubles dans les outils informatiques et quelques soucis d’infrastructures qui ont pu apparaître ici ou là.

Dans plusieurs communes, des syndics et/ou des propriétaires d’immeubles collectifs n’avaient pas suivi la procédure permettant la réalisation des travaux de déploiement. Nous conseillons donc à tous les occupants d’immeubles collectifs de plus de quatre logements de bien s’assurer que leur syndics ou l’assemblée générale des copropriétaires ont bien engagé la démarche administrative auprès de Rosace pour obtenir un raccordement à la fibre optique. Pour toute demande complémentaire, vous pouvez écrire à cette adresse : contact@rosace-fibre.fr.

À ce jour, sur la totalité des particuliers et des entreprises qui ont signé un contrat avec un opérateur télécom pour bénéficier de la fibre optique de Rosace, il ne reste plus qu’une vingtaine de situations dans lesquelles des problèmes divers sont encore à résoudre.

Alain Sommerlatt, directeur général de Rosace, commente : « Pour l’ouverture commerciale de notre réseau nous aurions pu nous concentrer sur des communes faciles à déployer. Nous avons fait le choix de nous mettre en situation réelle avec tous les aléas possibles. Et même s’il y a eu quelques contretemps, il faut garder à l’esprit notre engagement : nous allons apporter la fibre à 100% des foyers dans les 696 communes ou nous intervenons. Personne ne sera oublié, même celui qui habite loin du centre d’un bourg dans une maison isolée. C’est cela la vraie spécificité d’un projet, comme celui de Rosace, de déploiement de la fibre optique conçu dans le cadre d’un partenariat privé-public. Là où les opérateurs privés interviennent seuls que ce soit dans des villes ou des zones rurales, ils ne réalisent jamais une couverture totale du territoire. Il reste toujours des laissés pour compte qui se chiffrent généralement entre 10 à 15 % des foyers ».

Une situation inédite

Ces derniers temps, Rosace s’est aussi trouvée face une situation inédite. Les coupleurs en place dans des Sous-Répartiteurs Optique (SRO) ont été saturés. Cela s’est présenté à Sermersheim, Bernardswiller, Limersheim et Matzenheim, résultat du rush sur les abonnements et du succès des offres commerciales de lancement proposées par les opérateurs.

Si les équipes travaillant pour le projet Rosace étaient bien présentes pour remédier au plus vite à cette saturation, ce n’était pas toujours le cas des fournisseurs de matériel. Il a fallu patienter pour obtenir de nouvelles cartes optiques servant à alimenter les coupleurs dans les SRO.

Une trentaine de foyers ont été impactés. La moitié d’entre-eux, a du patienter une dizaine de jours pour l’activation de la ligne. L’installation des équipements complémentaires a été achevée le 5 septembre sur les SRO en cause et se poursuit sur le parc de SRO pour éviter que la situation se reproduise.

Alain Sommerlatt, directeur général de Rosace, souligne : « Pour tout grand projet, il y a toujours une période de rodage et de montée en puissance. L’exemple emblématique souvent cité par les industriels concerne l’Airbus A 320 avec l’utilisation révolutionnaire de centaines d’ordinateurs de commandes à bord. Après son lancement, en 1987, l’avion a connu de nombreux ajustements. C’est aujourd’hui l’avion le plus vendu au monde et le plus grand succès commercial de toute l’histoire aéronautique. Sur le réseau Rosace, face à une montée en puissance plus rapide que prévue, nous sommes dans une période d’ajustement des procédures. En parallèle, nous mettons un point d’honneur à répondre dans les plus brefs délais, généralement sous deux heures, aux questions des nouveaux abonnés ou des futurs abonnés qui nous parviennent via notre site Internet ».

Des clients satisfaits

On retiendra aussi les messages enthousiastes diffusés sur les réseaux sociaux. Un exemple : « 2 heures de travaux et la fibre est opérationnelle. Branchement de la box, puis décodeur TV. Tout est ok. Le comparatif sans appel : avant/après, juste pour le plaisir ».

Autre commentaire : « Et bien voilà, désormais je vis dans le présent, je suis raccordé ! L’intervention a eu lieu ce matin, comptez 2h30 pour tirer la ligne dans votre maison et la configuration. Dès le départ des techniciens, pas d’attente supplémentaire, tout fonctionne ! ».

Dernier exemple d’une réflexion d’un client publiée sur Facebook : « Test de débit à 200 méga comme prévu dans l’offre (Internet seul pour 20€). Bienvenue dans un nouveau monde ! »

Publié le 18 septembre 2017
Articles relatifs