Rosace
Recherche
Menu

Soyez civiques et solidaires

#deploiement
Retour à la liste

La mission de Rosace est de couvrir en fibre optique 100% des foyers de 696 communes d’Alsace. Pour réaliser cet objectif, Rosace a besoin de vous.

De grands projets ne peuvent se réaliser sans une adhésion collective et sans le partage d’une volonté générale.

La fibre optique avec ses usages numériques illimités et un confort de vie amélioré chacun en veut. Il n’y a pas de doute sur ce point. Cela, d’autant plus que le raccordement à la fibre optique est gratuit en Alsace. Rosace réalise une mission de service public à la demande de la Région Grand Est.

Chaque habitant a maintenant son rôle à jouer pour que l’Alsace soit la première région numérique de France. Ce rôle est civique et solidaire en sortant de son périmètre habituel pour, selon la formule du directeur général de Rosace Alain Sommerlatt, « ouvrir la route à la fibre optique ».

Petite explication technique : la fibre optique est déployée généralement en aérien et en souterrain, mais dans certains cas il faut passer le long de façades en posant ici ou là des Points de Branchement Optique (PBO). Ils sont blancs. Ils ont la taille d’une boite à chaussures.

Cette situation s’est présentée récemment à Eguisheim. Là, le maire, Claude Centlivre, a pris son bâton de pèlerin pour demander aux propriétaires de nombreuses maisons d’accepter le passage des équipements de Rosace sur les façades afin de permettre à tous de bénéficier de la fibre optique.

Dans un secteur historique, il suffit qu’un habitant d’une rue s’oppose à la pose d’un câble le long de sa façade pour que tous les riverains, au-delà de cette maison, soient privés de fibre optique. Avouez que c’est fâcheux et rageant.

L'exemple du Nord

Dans le département du Nord la situation a donné lieu a une réunion publique et à une couverture médiatique. Hilal Dehni, directeur des investissements privés chez Covage, a expliqué : "Il faut que les gens comprennent bien que c’est essentiel pour eux, pour leurs voisins, la rue, le quartier. Cela permet une continuité des réseaux. Un refus n’est pas trop grave, si le voisin accepte. Le problème se posera si les refus s’enchaînent. C’est tout un secteur qui peut ainsi être pénalisé et ne pas recevoir la fibre". Plus de détails ici…

En Alsace, Rosace n’a pas rencontré de situation de blocage majeure, mais Alain Sommerlatt, directeur général de Rosace, tient à donner quelques explications. "Historiquement, les riverains ont accepté le passage des câbles de cuivre qui aujourd’hui ne permettent pas de bénéficier du très haut débit. Il serait tout à fait dommageable que le fibre optique, technologie d’avenir au service de tous, ne puisse pas passer partout".

Ajoutons quelques éléments techniques et factuels. Le câble de fibre optique n’est posé en façade qu’en dernier recours, si aucune autre solution n’est possible. Ensuite, ce câble et les PBO sont posés le plus discrètement possibles. Enfin, une maison équipée de fibre optique gagne de la valeur, sans compter qu’elle est un facteur de lien social. Comment un propriétaire de maison va-t-il justifier à ses enfants ou petits-enfants en visite chez lui qu’ils ne peuvent pas surfer sur Internet parce qu’il a refusé un élément de modernité et de confort passant sur un mur de son habitation ?

La vérité est parfois cruelle. Celui qui aujourd’hui ne voit pas l’utilité de disposer du Très Haut Débit chez lui, le comprendra lorsque son grand âge venu son maintien à domicile avec des outils de télémédecine sera subordonné au fait de disposer d’une connexion Internet de qualité.

Fort de ces éléments, chacun en Alsace peut devenir un ambassadeur de Rosace, afin que la fibre optique se déploie sans entrave pour le bien de tous au service de chacun. 

Publié le 12/08/2017

Votre avenir numérique

Accédez aux informations relatives à votre commune !

Restez informé !

Type de public

Type d'information